Accueil
Actualités
Statuts
Règlement Intérieur
Bureau
Adhésion
Programme 2020
Presse
Contact
Facebook Twitter Instagam Mastodon Parler VK Pinterest

Plan Métropolitain des Mobilités : encore une déception !

Grace aux informations fournies par Pierre Debano.

Deux ans que la nouvelle équipe emmenée par Mathieu KLEIN est aux commandes du Grand Nancy. Pendant la campagne pour les élections municipales, Mathieu Klein annonçait le tramway sur fer et pourfendait le trolleybus proposé par Unis pour Nancy.

En deux ans, qu’a fait Mathieu KLEIN pour les transports ? Certes il a pris la bonne décision de choisir le trolleybus (il a mis du temps) pour remplacer le tram sur pneu. Mais manifestement, Mathieu KLEIN n’avait pas lu la proposition d’Unis pour Nancy concernant les transports. Alors, il annonce un projet trolley pour remplacer le tram sur pneu 10 fois moins cher que le projet de tram sur fer, en se trompant lourdement sur le prix unitaire de 1 millions d’euros du trolleybus, et le réveil sera brutal avec 1,4 millions.

Il annonce un Plan Métropolitain des Mobilités (P2M) avec tous les éléments de langage qui vont bien :

révolution des mobilités, dès demain et pour les 15 années à venir

objectifs ambitieux pour garantir des mobilités efficientes, apaisées, décarbonées et solidaires

concevoir une approche des mobilités dans leur globalité, et de façon systémique utilisant tous les leviers disponibles

pour un choc des mobilités

et les rêves (on ne dit pas que Nancy va dépasser Amsterdam pour l’utilisation de vélo, mais on n’en est pas loin).

Alors, tout se laissant écrire, il va jusqu’à imaginer mettre Metz à 20 minutes de Nancy (pourquoi pas 15 minutes pendant qu’on y était) Luxembourg à 40 minutes, via un

Réseau Express Métropolitain

ce qui suppose une ligne nouvelle entre Nancy et Metz (sans doute pas loin du milliard d’euros) et encore, pas certain que les 20 minutes soient possibles.

Mais pour les transports sur le Grand Nancy, le concret pour 2024 n’est constitué que d’un schéma des 4 lignes autres que la ligne 1. Pour les lignes 2 et 3, on ne change rien, elles sont sans doute parfaites !! Le tracé de la ligne 4 relève du bon sens, mais faire croire sur le dessin qu’elle dessert la place des Vosges qui est à 280 mètres est un peu osé.

extrait de l'annexe 3 du P2M-2021 du Grand Nancy
Extrait de l'annexe 3 du P2M. Le grand oval qui entoure la Place des Vosges suggère une correspondance aisée entre les lignes 2 (en bleu) et 5 (en orange) d'un côté et les lignes 3 (en vert) et 4 (en jaune) de l'autre côté, alors qu'environ 280 mètres séparent l'emplacement prévu des deux arrêts.

Quant à la ligne 5, dont le terminus au nord est indiqué Maxéville Lavoir, alors que ce serait plutôt Brasseries, pas certain que les voyageurs du sud apprécieront d’être promenés dans Vandœuvre pour atteindre le centre de Nancy.

Rien sur les nouveaux couloirs bus ou sites propres, rien sur les fréquences. Quant aux Grands Nancéiens non desservis par ces lignes armatures, rien, strictement rien. Rappelons qu’Unis pour Nancy, qui n’a pas tous les moyens du Grand Nancy, a proposé un réseau complet, de la plus petite ligne de quartier aux lignes structurantes avec, pour chaque ligne, itinéraire, fréquence offerte, et éventuellement couloirs ou sites propres bus dessinés très précisément et chiffrés en investissements, les chiffres donnés n’ayant jamais été réfutés par quiconque. Tous ces éléments sont toujours consultables. Il est quand même surprenant que la faiblesse des propositions pour les lignes armatures et l’absence totale de toute proposition pour les autres lignes ne fasse pas débat au Grand Nancy, notamment par les maires de communes qui ne savent toujours pas comment elles vont être desservies.

Et dans le même temps, le Grand Nancy met définitivement fin au projet de tram-train en affectant au projet UrbanLoop la plateforme ferroviaire de la ligne de chemin de fer de Champigneulles à Nancy St-Georges, mais trompe les Nancéiens en indiquant la possibilité d’un tram-train sur cette ligne en 2035.

Un article de l'Est Républicain nous informe que le Grand Nancy a commandé des bus au gaz en mai 2022, alors qu’il y avait déjà à cette époque, du fait de la guerre en Ukraine, de grandes incertitudes sur l'’approvisionnement futur en gaz et sur le prix du gaz.

Le Grand Nancy commande des bus en prévision de l’arrêt du tram
Cliquer pour agrandir

Remarquons que le Grand Nancy n’a pas voulu retenir la solution de Trolleybus IMC de 18 mètre que nous avons proposée pour les lignes autres que la ligne 1.

Le choix au final du trolleybus pour remplacer le tram sur pneu a montré qu’Unis pour Nancy, visionnaire tout en étant soucieux de l’intérêt des Nancéiens, avait raison contre tous. Si le Grand Nancy ne rectifie pas le tir rapidement, ce qui sera offert comme transports aux Grands Nancéiens à la veille des prochaines élections municipales fera pâle figure par rapport aux propositions d’Unis pour Nancy. Bien évidemment, Unis pour Nancy est prête à aider le Grand Nancy, pour peu qu’on lui demande.

Article publié le 2 août 2022

facebook twitter linkedin VK gettr parler mewe gab minds telegram