Accueil
Actualités
Statuts
Règlement Intérieur
Bureau
Adhésion
Programme 2020
Presse
Contact
Facebook Twitter Instagam Mastodon Parler VK Pinterest

Communiqué de presse - 5 décembre 2021

Unis pour Nancy, association politique loi 1901, exprime son opposition totale et catégorique aux positions en matière sanitaire prises par Monsieur Mathieu KLEIN, maire de Nancy et président de la Métropole du Grand Nancy.

La décision récente de restreindre l’accès au marché de Saint Nicolas aux seuls porteurs du « passe sanitaire » [1] n’a aucune justification sanitaire et doit être annulée. En effet :

De toute évidence, la décision de restreindre l’accès au marché de Saint Nicolas n’a aucune justification scientifique mais fait simplement partie d’une stratégie sournoise visant à imposer la vaccination à tout le monde, ce qui à son tour n’a aucune justification scientifique non plus. Par ailleurs, elle affecte négativement les commerçants du dit marché, en réduisant le nombre de clients potentiels. Nous demandons que cette restriction soit immédiatement levée.

Nous attirons aussi l’attention de Monsieur le Maire sur l’état critique dans lequel le CHRU de Nancy se prépare à faire face à une nouvelle vague, décrite comme « violente », en raison du manque de soignants [3]. Des nombreux soignants ont été suspendus, et risquent aujourd’hui la radiation, car ils refusent de se soumettre à l’obligation vaccinale contre la SARS-CoV-2. Cette obligation a été décrétée afin de prévenir la contamination des patients, en particulier des personnes fragiles, par des soignants potentiellement infectés mais asymptomatiques. Puisque il est désormais prouvé que la vaccination n’empêche pas la transmission, cette obligation n’a aucune justification. Pourtant, M. KLEIN insiste dans son entêtement pour le tout-vaccinal, allant jusqu’à prendre position en faveur d’une obligation vaccinale pour tous, mesure inconstitutionnelle et qui aurait comme résultat une fracture encore plus importante et probablement irréparable dans une société déjà trop fracturée. Nous appelons M. KLEIN à se ressaisir, à prendre en compte le fait que le vaccin n’empêche pas la transmission, et à demander à l’État que la suspension du personnel soignant soit immédiatement abrogée et remplacée par des tests rapides (autotests) à réaliser quotidiennement, seule stratégie efficace pour prévenir la transmission du virus et protéger les patients.

Notes et références

[1] Nous privilégions l’orthographe française « passe » par rapport à celle anglaise, « pass », même si celle-ci est malheureusement davantage utilisée aujourd’hui.
[2] Plusieurs études publiées dans des revues médicales internationales à comités de lecture prouvent que la transmission, en particulier du variant delta, largement majoritaire en France, n’est affectée que de façon marginale par la vaccination. Par exemple : Annelies Wilder-Smith, Lancet Infectious Diseases, 29 octobre 2021, https://doi.org/10.1016/S1473-3099(21)00690-3
[3] https://actu.fr/grand-est/nancy_54395/covid-19-le-chru-de-nancy-se-prepare-a-une-5e-vague-violente-les-soignants-manquent_46936773.html

Article publié le 5 décembre 2021

facebook twitter linkedin VK